fbpx

Congrès Nautisme Québec

Du 26 novembre 2019 au 27 novembre 2019

Conférences

Le profil des plaisanciers au Québec: loin d’être un long fleuve tranquille! 

Les plaisanciers férus de voilier, de chaloupe, de canot, de kayak et de planche à pagaie sont plus éduqués, ont un revenu familial brut moins élevé, possèdent plus d’embarcations et prévoient davantage intensifier leur pratique nautique au cours des prochaines années que les adeptes de bateaux à moteur. Un sondage en ligne non représentatif mené par la Chaire de tourisme Transat à l’automne 2018 auprès de 629 plaisanciers québécois avait déjà révélé que les utilisateurs d’embarcations sans moteur portent plus fréquemment leur vêtement de flottaison individuel (VFI) que les adeptes de bateaux motorisés. L’équipe de la Chaire présentera les faits saillants de cette étude réalisée pour Nautisme Québec et soutenue par Transports Canada.

   Marie-Christine Bruneau, Chaire de Tourisme Transat
   Audrey Rabillard, Chaire de Tourisme Transat

Mardi 26 novembre à 9 h 15

Comprendre les différences générationnelles pour mieux travailler ensemble

Au travail se confrontent des valeurs, des objectifs, des attitudes et des façons de faire différentes. Rien d’étonnant puisque 3 générations peuvent s’y côtoyer. Quels sont les impacts des différences générationnelles des baby-boomers et des générations X et Y sur la gestion quotidienne des opérations? Comment s’assurer de créer un environnement optimal pour tous les employés? Cette conférence présentera les valeurs et caractéristiques des générations, leur relation au travail, leurs attentes et objectifs de vie. Nous aborderons le recrutement et la rétention des nouveaux employés de la génération Y et la façon de s’assurer d’une intégration efficace dans l’équipe. Au terme de la conférence, vous serez à même de mieux comprendre les besoins des différents groupes d’employés pour faciliter la cohabitation et la rétention de toutes les générations.

   Josée Garneau, spécialiste des générations, Symposium

   Mardi 26 novembre à 11 h 00

Les ports de plaisance, leur agrandissement et l’évaluation environnementale

La présentation portera sur le régime d’autorisation des projets de la Loi sur la qualité de l’environnement ainsi que sur les modifications récentes apportées au Règlement sur l’évaluation et l’examen des impacts sur l’environnement, lequel défini les projets assujettis à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement. L’accent sera mis sur les activités qui touchent la construction, l’agrandissement ou l’exploitation des ports de plaisance.

La présentation sera complétée par un tour d’horizon sur les enjeux environnementaux reliés à ces activités et sur les outils d’aide à la décision dans le cadre de l’analyse gouvernementale des projets.

   Pierre Michon, Coordonnateur, projets de dragage et d’aménagement portuaire, Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec

   Mardi 26 novembre, 13 h 45

Un bateau est abandonné, que faire?

Un bateau est entreposé dans une cour jusqu’à l’échéance du contrat d’entreposage. Or, personne ne récupère le bateau maintenant abandonné sur les lieux. Malgré des suivis constants, tant au téléphone que par écrit, personne ne donne signe de vie proposant de récupérer le bateau ou encore de payer les frais dus pour son entreposage.

Bien entendu, pour un(e) gestionnaire de l’entreprise, les enjeux sont généralement de

  1. regagner l’espace dont il/elle est privé,
  2. d’être dédommagé pour les frais impayés par le propriétaire du bateau et finalement
  3. d’être dédommagé pour les frais déboursés pour se départir du bateau en question.

Que faire dans une telle situation?

   Simon Robillard, Associé, Lapointe Rosenstein Marchand Melançon

   Mercredi 27 novembre à 11 h 30

Merci à nos partenaires :

Inscrivez-vous dès maintenant à notre infolettre!